L’arnaque à l’abonnement

Depuis début novembre, une nouvelle arnaque sévit par mail et par sms : l’arnaque à l’abonnement. Le but des escrocs est de vous faire croire que vous avez souscrit à un abonnement pour un magazine ou à un site internet et de vous faire appeler un service client surtaxé.

Déroulement de l’arnaque

Si cette arnaque a commencé à se propager, tout d’abord, par mail, elle est à présent diffusée à grande échelle par SMS.

Vous recevez un mail vous confirmant la souscription à un abonnement

En consultant votre boite aux lettre vous découvrez un mail vous confirmant la réception d’un paiement (qui varie toujours entre 70 et 110 €). Le mail vous confirme aussi la prise en compte de votre abonnement. Abonnement auquel, bien sur, vous n’avez jamais souscrit.

exemple de mail :

mails_faux_abonnement

Ou un sms

Le nombre de caractère étant plus limité par SMS, le message indique uniquement la prise en compte d’un abonnement et un lien à cliquer. « Nous vous confirmons que la prise en compte de votre abonnement à 79 € est effective, pour plus d’information cliquez sur le lien suivant »

Surpris vous souhaitez annuler cet abonnement

Comme, bien entendu, vous n’avez aucun souvenir de cet abonnement, vous vous cherchez à comprendre d’ou vient cet achat et comment l’annuler.

Mais on vous demande de rappeler un numéro surtaxé

Suivant que vous receviez le message par sms ou par mail, le processus qui vous amène à vous faire arnaquer est légèrement différent.

  • Par mail, les arnaqueurs vous précise en fin de courrier comment joindre le service client. Evidemment le numéro à composer est fortement surtaxé (3€/ appel ou 0,83 € la minute)
  • Par sms, vous cliquez sur un lien qui vous renvoit vers un faux site. Vous trouvez alors un lien vers le service client et c’est à ce moment que l'on vous propose de rappeler le numéro surtaxé du service client.

Que risquez vous ?

Vous ne risquez rien de bien méchant mais juste de vous faire soutirer 3 ou 4 euros. Comme dans beaucoup d’arnaque téléphone ou SMS, le montant est assez faible. Les escrocs comptent sur la quantité en envoyant ce message à des dizaines de millier de personnes.

  • Si vous avez cliqué : Si vous avez juste cliqué, vous ne risquez absolument rien. La fausse commande et le montant du faux abonnement ne vous seront jamais débités.
  • Si vous avez appelé le numéro surtaxé : En appelant le numéro, vous risquez au pire de perdre quelques euros. Nous avons testé ce numéro et au final, personne ne nous répond, l’objectif des arnaqueurs étant simplement de générer un appel.

Que faire ?

Vous pouvez dénoncer cette arnaque au service antispam : http://www.33700.fr ou par SMS en transférant le message reçu au 33700 (Gratuit). D’une manière générale, soyez toujours méfiant. Vous pouvez ajouter notre site dans vos favoris pour vérifier un message ou un numéro dans notre annuaire inverse en cas de doute.

About the author  ⁄ @dministrator

Pas de commentaires

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

835 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :