Combien coûte un sms surtaxé ?

Pourquoi les arnaques font tellement grimper la facture des victimes à la fin du mois ? Eh bien, il y a une raison précise : le coût des sms surtaxés. C’est seulement en recevant la facture que la cible se rend compte qu’elle s’est bien fait arnaquer.

Un sms surtaxé, c’est quoi ?

Cette expression n’est plus nouvelle pour certaines personnes. Quant à d’autres, elle parait encore un peu floue. En particulier, il est encore difficile de déterminer les moyens utilisés par les escrocs pour pousser les gens à rappeler ou répondre à ce genre de numéro.

Ces numéros surtaxés concernent généralement ceux à 5 chiffres dont les 3 ou 4 sont des numéros des opérateurs mobiles. Les arnaqueurs demandent ainsi à leurs cibles de les composer afin de pouvoir télécharger un jeu, une sonnerie ou une image. Souvent inexistant, le service coute plus cher que le normal. Dans d’autres cas, les malfaiteurs incitent les gens à répondre par SMS ou rappel rien qu’avec  un simple message convaincant. Dès que la cible compose le numéro, elle est soumise à un tarif très coûteux.

Qu’en est-il du coût d’un sms surtaxé ?

Tout le monde peut connaître le prix d’un SMS, mais peu de gens arrivent à déterminer le coût total, surtout pour les SMS surtaxés. Pour le cas d’un extrait de musique en tant que sonnerie, le tarif normal du téléchargement de la musique entière sur internet est de 0.69 euro contre 5.37 euros à partir d’un sms surtaxé.

Mais comment les calculer ? En effet, il existe une méthode plus pratique proposée par plusieurs sites. Si le premier chiffre du numéro surtaxé commence par 7, il suffit juste de multiplier le coût normal de 0,50 euro par ce chiffre.

Par conséquent, plus ce premier nombre est élevé, plus le SMS est cher. Il va donc falloir éviter de télécharger à partir d’un numéro commençant par 8 car le SMS peut coûter jusqu’à 4 ou 4,5 euros.

Read More →

L’Etat agit contre les arnaques

Les arnaques par sms ou sur internet ne cessent de faire plusieurs victimes en France, et bien dans de nombreux pays. A la veille des fêtes ou même dans la vie quotidienne, les escrocs trouvent toujours le meilleur moyen de duper ses victimes avec des sms convaincants qui les incitent ensuite à rappeler ou répondre aux messages. Désormais, l’Etat entre en scène et adopte de bonnes stratégies pour les appréhender, ou du moins les limiter.

Agir contre les arnaques sms

L’Etat, afin de pouvoir apporter son aide précieuse à la population, suggère de transférer les SMS à titre abusif au numéro 33700. C’est un dispositif d’alerte par message fondé par les opérateurs télécoms, les éditeurs de services ainsi que les hébergeurs avec la collaboration étroite du Secrétariat d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation.

D’ailleurs, avant de pouvoir déterminer qu’il s’agit bien d’un piège, il est important d’effectuer des recherches sur des sites répertoriant les numéros arnaqués signalés par les anciennes victimes. Après avoir été certaine, il faut procéder au transfert du message, puis le numéro depuis lequel le SMS ait été émis.

Le transfert des messages

Après que le message et le contact de l’arnaqueur aient été transférés, les informations seront transmises aux opérateurs. Ces derniers agiront ensuite le plus rapide possible auprès des organismes à l’origine de ces messages.

Il faut noter que l’envoi d’un SMS au 33700 est totalement gratuit pour les abonnés des grands opérateurs mobiles tels que Bouygues Telecom, Orange et SFR. Toutefois, ceux des autres fournisseurs ont à peu près le même tarif que les SMS normaux.

L’arnaque SMS se multiplie au fur et à mesure qu’il y ait un moyen d’en faire. Les leurres deviennent également plus intrigants et sont difficiles à déterminer. Pour mieux se protéger, le meilleur moyen de demander conseil auprès des sites dédiés aux signalements des diverses arnaques. Ils informent sur les types de pièges les plus fréquents ainsi que les numéros depuis lesquels ils sont envoyés.

Read More →

Les ficelles de l’arnaque par SMS

L’arnaque par sms ne cesse  de croître et fait de plus en plus de victimes partout dans le monde. Pour les escrocs, il suffit juste de chercher des offres, des promotions et même des événements marquants pour ensuite trouver des arguments convaincants et laisser ses cibles tomber dans leurs pièges. Jusqu’à aujourd’hui, les victimes ont encore du mal à cerner d’où viennent réellement ces arnaques par sms ainsi que leur mode de structuration.

Arnaque par sms: la provenance des sms surtaxés

Bien qu’aucun individu ne souhaite faire grimper sa facture à une somme exorbitante, il lui est parfois difficile d’échapper à la mauvaise foi des arnaqueurs. En effet, s’il s’agit de soutirer de l’argent à autrui, il existe toujours des moyens pertinents. D’où, il est important de savoir la provenance des sms surtaxés.

L’enquête a débutée à la fin de l’année 2012. Les chercheurs se sont concentrés sur une dizaine de sites piratés qui ont été à l’origine d’environ 60% des logiciels malveillants. Ces derniers ont été repérés par Lookout. Effectivement, les 50% des menaces détectées par l’éditeur, voire plus, étaient des arnaques SMS d’origines russes. Les pièges étaient pratiquement de type arnaque sms piratage Android.

La génération des SMS

A partir des sites, les liens vers les logiciels malveillants sont transmis aux cibles via un sms à partir duquel un usager est incité à effectuer une mise à jour  de son téléphone ou ordinateur. En cliquant sur le lien, il sera amené vers une page. Mais avant de pouvoir y accéder, la cible doit encore envoyer un sms vers un numéro surtaxé pour  pourvoir obtenir l’accès.

Par la suite, la victime installe inconsciemment une génération de sms surtaxés sur son terminal. Ayant l’apparence d’une application populaire, le programme génère ensuite les campagnes de « pishing » qui poussent les mobinautes à télécharger et installer le logiciel.

Attention ! À la réception d’un sms incitant à télécharger un logiciel, il est important d’enquêter, en premier lieu, sur le site donné dans le lien. Afin de pouvoir obtenir ce lien, l’arnaqueur invite encore sa cible à répondre au SMS, un acte à éviter à tout prix. Pour cela, il suffit juste de s’informer sur le numéro qui a émis le message.

Read More →

Arnaque sms surtaxé, du simple message à l’abonnement

Il existe des tas de méthodes pour pouvoir soutirer autant d’argent possible à une personne. Les escrocs passent toujours d’une approche à une autre afin de réussir à arriver à ses fins. La plus connue concerne actuellement les pièges à partir de messages. Du simple arnaque sms surtaxé à l’abonnement par SMS, les stratégies se multiplient et sont inimaginables.

Arnaque sms surtaxé différent des spams sur internet

 Sur internet, les malfaiteurs ont souvent besoin de coordonnées et plus d’informations pour réussir à piéger une personne. Quant à l’arnaque sms, il suffit de recevoir un message intriguant et inquiétant pour céder à la tentation. Elle se diversifie d’un cas à un autre et s’intensifie selon la vigilance des cibles.

Si avant il suffisait d’envoyer un petit bonjour afin d’inciter une personne à répondre, actuellement les démarches commerciaux, les fêtes et bien de nombreux événements sont des moyens pertinents pour séduire un individu à répondre à un sms venant d’un numéro dit surtaxé. Submergées par le stress de la vie quotidienne, certaines personnes se font avoir facilement et reçoivent des factures atteignant des milliers d’euros à la fin du mois.

L’abonnement

D’autres méthodes d’escroquerie par sms incite parfois les personnes, en particulier les adolescents, à souscrire inconsciemment à un abonnement sms, à savoir les jeux. Leur but est de faire dépenser le plus d’argent à un individu. C’est souvent après avoir envoyé des trentaines de messages qu’il se rend compte qu’il n’y a pas de lot à gagner.

La technique se montre très alléchante. Il faut répondre à plusieurs questions une après l’autre pour espérer de remporter un gain. En réalité, le coût total des sms est plus cher que la valeur du soit-disant sms. Ainsi pour attirer plus la cible, l’arnaqueur l’invite à faire un abonnement prétendant que le tarif d’un sms soit moins cher que le simple.

Il en est parfois de même pour les publicités proposant une sonnerie offerte. Il ne faut pas trop se fier aux apparences car en allant d’une étape à une autre, l’utilisateur dépense au moins 3 euros par sms. Attention, si le malfaiteur opte pour l’arnaque sms surtaxé, il est certain que la facture grimpe à cinq fois supérieure que la précédente.

Read More →

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

873 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :