Les solutions pour ne jamais se faire pirater sa carte bleue sur internet

Les fraudes à la carte bancaires augmentent considérablement depuis 2-3 ans. L' explosion du nombre de sites Internet et, du coup, de la consommation e-commerce expose de plus en plus d’usagers à la fraude à la carte bancaire.

Que faire en cas de fraude avérée ? Comment s'en protéger, France inverse vous donne toutes les astuces pour ne jamais vous faire pirater votre carte bancaire sur internet.

400 millions d’euros par an, de fraude à la carte bancaire

7743882811_fraude

Si vous ne vous êtes jamais fait pirater votre carte bancaire vous faites partie des chanceux. En effet, chaque année, 2,5 % des Français (700 000 ménages) subissent une fraude à la carte bancaire.

Que faire en cas de fraude à la carte bancaire.

Si vous constatez des débits sur votre relevé de compte pour des achats que vous n'avez jamais effectué :

  1. Contactez immédiatement votre banque pour bloquer votre carte.
  2. Rendez-vous au poste de police ou à la gendarmerie la plus proche pour dénoncer l’infraction. La police, possède un document prêt à remplir pour ce genre de fraude.  N’oubliez pas d'apporter avec vous votre carte bancaire pour prouver que vous n’avez pas perdu  ou prêté votre carte à un tiers.
  3. Retournez à votre banque, muni du papier de la gendarmerie et  de votre relevé de compte. Avec votre conseiller reprenez ligne par ligne les débits que vous n’avez pas effectués.
  4. Votre conseiller bancaire possède également des papiers prêts à rédiger pour ce genre de cas. Vous remplirez avec lui la demande de remboursement. Les délais de remboursement peuvent varier de deux semaines à un mois et demi selon votre établissement.
  5. N'oubliez pas de rédiger manuellement une lettre certifiant sur l'honneur que vous n'avez pas prêtée votre carte bancaire.

Des escrocs de plus en plus malins et organisés

Il existe de nombreux moyens de se faire pirater sa carte bancaire. Les escrocs ne manquent pas d’imagination pour vous soutirez vos numéros et codes de validation. Faux e-mail de votre fournisseur d’accès, appel téléphonique pour vous annoncer une livraison d’un achat que vous n’avez pas effectué, faux policiers, les arnaques ne manquent pas. En cas d’appel d’un numéro louche, n’hésitez pas a consulter notre base de donnée des arnaques et notre annuaire inversé pour vérifier.

Sur Internet, lorsque vous effectuer un achat, certains sites proposent d'enregistrer votre numéro de carte bancaire. Refusez toujours. Même si certains sites semblent avoir un niveau de sécurité satisfaisant, comme Amazon, ou Zalando le risque de piratage de leur base de données est toujours possible.

Acheter sur internet en toute sécurité, c’est possible

Les réflexes à acquérir obligatoirement

Même si la plupart des gens pensent faire attention il faut vraiment être très prudent sur Internet avec son numéro de carte :

  1. Ne JAMAIS donner son numéro de carte par e-mail. Même si le mail de votre correspondant semble être votre opérateur téléphonique, ou votre banque. Ces derniers ne vous demanderont jamais votre numéro de carte hors de leur site sécurisé.
  2. Ne JAMAIS donner son numéro de carte par téléphone. Les arnaques par téléphone, de plus en plus convaincantes, se multiplient. Faux livreur,  faux services de gendarmerie, faux conseiller bancaire etc.
  3. Ne JAMAIS photographier sa carte bleue avec son téléphone. De nombreux téléphone, Apple ou Android, sauvegardent vos photos en ligne pour vous permettre de ne jamais les perdre. Cependant vous n’êtes pas à l’abri d’un piratage de votre Cloud.
  4. Ne JAMAIS laisser un serveur de bar, ou un vendeur de magasin partir quelques instants avec votre carte bancaire. Une photo de votre carte bancaire, une copie de vos coordonnées est très simple à effectuer en quelques secondes.
  5. CONSULTEZ régulièrement votre compte, les escrocs effectuent souvent de petits achats pour ne pas éveiller vos soupçons.

 

E-carte avec numéro temporaire: la solution ultime

La e-carte bancaire devrait, être obligatoire. Ou du moins, vous devriez vous imposer de la prendre immédiatement.

Ce service, proposée par la majorité des banques françaises, est l'arme ultime pour ne jamais se faire pirater sa carte bleue sur Internet.

Grâce a un petit logiciel installé sur votre ordinateur, ou pour les utilisateurs d'Apple, un service accessible en ligne, vous générez un numéro de carte temporaire qui ne peut servir que pour un seul achat. Vous accédez à ce service grâce à une connexion sécurisée, un login et un mot de passe que vous avez vous-même créé.

Saisissez le montant de l'achat que vous souhaitez faire, par exemple 157 € de vêtements, le service vous crée à la volée un numéro de carte, une date d’expiration, et un code pin temporaire. Il ne vous reste plus qu’à recopier ces numéros sur le site Internet sur lequel vous effectuez vos achats. Votre paiement sera vérifié comme d’habitude, mais votre numéro de carte temporaire ne pourra resservir une seconde fois.

Apposez une pastille sur le cryptogramme de vote carte bancaire

Afin, d'être certain, de ne pas vous faire copier votre numéro de carte , code de validation et cryptogramme. La solution la plus efficace consiste à coller une petite pastille sur le code pin, à l’arrière de votre carte. Le code ainsi caché ne pourra être recopié en quelques instants, il faudrait enlever votre pastille et vous le remarqueriez immédiatement. De plus cette petite pastille ne gêne en rien les paiements que vous effectuez chez vos commerçants avec votre carte bleue et votre code.

Et vous ? cela vous est-il déja arriver ?

Si vous lisez cet article, peut-être avez-vous vous aussi été victime d'arnaque à la carte bleue sur Internet. Utilisez les commentaires ci-dessous pour partager votre expérience avec les utilisateurs de France-inverse.com.

Merci également de bien vouloir partager cet article sur les réseaux sociaux si vous trouvez qu'il peut aider certaines personnes à ne pas se faire arnaquer sur Internet.

Read More →

Arnaque compte bancaire: comment éviter le Phishing?

On parle beaucoup de Phishing en ce moment, un type d’arnaque qui incite les personnes à donner des informations personnelles dans le but de les escroquer.

Le Phishing fait partie de ces arnaques dont on ne peut pas s’en échapper si bien qu’il est important de s’en rappeler de quoi il s’agit. A l’origine, le Phishing est la contraction de  « fishing » ou « pêche » en français et de « phreaking » ou « piratage de lignes téléphoniques ». C’est donc au départ une technique d’arnaque téléphonique très courant qui consiste à usurper l’identité d’un individu en récupérant ses informations personnelles.

Phishing: comment ça marche?

On en parle beaucoup ces dernier temps puisque des depuis quelques mois de milliers de personne ce sont fait arnaquer via ses méthodes, en particulier ceux qui possèdent un compte bancaire, paypal ou autre site de paiement en ligne. D’abord, les potentiels victimes reçoivent un mail, un SMS ou un appel qui leur demande de se connecter des soit disant sur un  site commercial, paypal ou bancaire.

Une fois connecté, les arnaqueurs demandent à ses interlocuteurs de cliquer sur un lien, pour confirmer les  noms d’utilisateur ainsi que le mot de passe. Un fois tous ces procédés effectués, les futurs arnaqués sont redirigé vers un site pirate.

Les escrocs entament alors leur basse besogne en piratant les comptent des piégés. Ils effectueront entre autre des virements ou commanderont et achèteront des produits en utilisant les numéros des cartes bancaires de leur victime.

Les réactions simples et efficaces contre le Phishing

Aussi, pour éviter le Phishing , rien de plus simple. Il suffit de ne pas répondre à ce type de courrier. De plus, en cas de doute, il est important d’appeler dans la minute qui suit sa banque afin de demander de plus ample information.

Par ailleurs, des méthodes efficaces comme repérer les codes https:// devant l’adresse du site méritent également observation. Et plus important encore, il est impératif de vérifier le numéro de téléphone fourni par l’auteur du message. Les annuaires inversés sont efficace pour trouver un numéro suspect.

le Phishing est considéré comme étant le fléau des utilisateurs des appareils technologiques (téléphones, Smartphones, PC, tablettes, etc). Les auteurs sont souvent des pros de l’informatique se trouvant à l’étranger. Pour le moment, la vigilance reste donc plus que jamais de mise étant donné que la police ne peut pas intervenir hors de territoire de le France pour les appréhender.

Read More →

Arnaque carte bancaire, c’est quoi ?

Nombreux sont les types d’arnaques qui touchent des millions de personnes. Particulièrement pour les titulaires d’une carte bancaire, ils sont aussi loin de pouvoir s’en échapper. Afin de mieux se protéger, il est important de déterminer les différentes méthodes dont les aigrefins utilisent pour pouvoir en tirer profit sans le consentement du véritable titulaire.

Arnaque carte bancaire: soutirer les informations sur le titulaire

Cette stratégie semble la plus fréquente, car elle est la plus facile à effectuer. Il s’agit de soutirer des informations confidentielles concernant le titulaire de la carte bancaire. Les fraudeurs prennent souvent le rôle d’un faux agent de la banque afin de réussir à canaliser les renseignements, dont le numéro, le code confidentiel ainsi que le cryptogramme.

Sur ce, ils peuvent procéder de différentes manières. En premier lieu, il appelle la cible ou envoie un mail en se faisant passer pour la banque respective, soit un fournisseur d’accès à internet ou une administration. Attention, il est plus prudent de se donner le temps de déterminer si c’est vraiment le cas. Que faire ? Sans vouloir être mal polie, il est peut-être avisé de raccrocher et consulter rapidement un annuaire mobile pour savoir s’il s’agit vraiment de la banque. La recherche peut s’effectuer rapidement et efficacement à partir d’un Smartphone. Les fraudeurs ont également le choix d’arguer un problème technique pour laisser à la personne de communiquer les données.

D’autres astuces à savoir

Les arnaqueurs utilisent également d’autres astuces pour piéger les titulaires de carte bancaire. Bien qu’il soit si simple et efficace d’en utiliser pour tous ses achats ou ses retraits, il faut noter que la carte bancaire est aussi un moyen pour les malfaiteurs pour soutirer de l’argent. Il existe la subtilisation de la carte bancaire au distributeur automatique.

Une autre stratégie est le « skimming ». Il consiste à faire un duplicata d’une carte bancaire par l’intermédiaire du terminal de paiement, à savoir lors d’un achat dans une boutique. Celui-ci peut s’effectuer avec la connivence du vendeur. À ce propos, il faut être également vigilant lors d’un paiement via la carte bancaire.

Read More →

Arnaque sms carte bancaire, la méthode des escrocs

L’appétit des escrocs aux SMS s’est encore aggravé. Désormais, soutirer de petites sommes à 100 ou 200 euros sur les comptes des abonnés de la téléphonie mobile n’est plus suffisant. Une méthode plus florissante est devenue une tendance : obtenir les informations des cartes bancaires.

Arnaque sms carte bancaire: la méthode la plus usuelle

Les arnaqueurs envoient un SMS informant l’usager du blocage de sa carte bancaire et demandant les données personnelles de ce dernier pour pouvoir la débloquer. En générale, 2 sur 5 personnes tombent souvent dans le piège. Même si les banques ont déjà pris la peine de prévenir leurs clients de ne pas communiquer les codes PIN et les données personnelles à des inconnus afin d’éviter d’être une victime d’une arnaque sms carte bancaire, certains oublient toujours de tenir compte de ces recommandations. Souvent plongés dans l’inquiétude de ne pas pouvoir utiliser à tout moment sa carte, la cible communique facilement et inconsciemment ses coordonnées ainsi que ses informations personnelles.

Comment est-il possible pour un escroc de savoir qu’une personne dispose d’une carte bancaire ?

En effet, il existe plusieurs méthodes. Les achats en ligne et le paiement par carte Visa ou Mastercard sont des possibilités pour les escrocs de distinguer qu’une personne dispose d’une carte bancaire.  Bien qu’il soit moins probable qu’il existe des fuites sur les coordonnées bancaires d’un client, ce n’est pas toujours le cas avec les numéros de téléphones, particulièrement les mobiles.

En ayant le contact d’un individu, rien qu’en le voyant effectué un achat dans une boutique, c’est une occasion de plus pour les malfaiteurs de faire une arnaque sms carte bancaire et envoyer un message disant qu’il y a un souci avec la carte.

Dans le cas où le malveillant n’arrive pas à lui soutirer  toutes les informations concernant l’individu, il réussira à lui inciter à rappeler un numéro surtaxé pour demande plus de renseignements sur les problèmes avec la carte bancaire.

Read More →

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

854 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :