Méfiez-vous des « Super offre d’essai »

Les fraudes et les abus de confiance abondent sur Internet et sont de moins en moins faciles à reconnaître. Avec les offres qui fusent ou les prospections qui s'enchaînent, il est parfois difficile pour les consommateurs de distinguer le vrai du faux. Et malheureusement, nombreux sont ceux qui tombent dans le piège surtout avec ce qu'on appelle le "Super offre d'essai".

Ne pas faire l'impasse sur les conditions générales de vente

Qualifiée de nouvelles arnaques par les internautes, cette opération est de plus en plus répandue en particulier dans le monde de la  cosmétique. Les victimes sont majoritairement des femmes qui sont attirées par des offres a priori gratuites. Très alléchantes, les offres considérées comme une arnaque concerne les produits cosmétiques à petits prix.

En effet, à première vue, l'escroquerie en question, tout à fait légale, consiste à vendre des produits de beauté pour quelques euros. Attiré par l'offre, les consommatrices cliquent pour obtenir l'offre d'essai sans jeter un coup d'œil aux conditions générales. Et pourtant, ce long texte à petit caractère regorge de pièges dont les conséquences peuvent s'avérer néfastes. En acceptant et en donnant leur carte de crédit, les clientes auront la mauvaise surprise de recevoir de nouveaux produits tous les mois avec des frais de livraison exorbitants pouvant aller jusqu’à 180 euros par colis.

Pour pouvoir y mettre fin, les clientes piégés doivent alors prendre contact avec les sociétés vendeurs pour mettre un terme au contrat. Elles auront également la possibilité de contester les échanges à condition de prouver qu'elles ont tout tenté pour rompre le contrat.

Pratique commerciale assez connu, ce genre d'arnaque est beaucoup plus considéré comme un abus de confiance. La seule solution étant de bien lire les conditions générales, en particulier s'il s'agit d'une transaction sur Internet. Au cas où, le consommateur omet de les lire en entier, il prend certainement la responsabilité de son engagement. 

Comments are closed.

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

873 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :