Les solutions pour ne jamais se faire pirater sa carte bleue sur internet

Les fraudes à la carte bancaires augmentent considérablement depuis 2-3 ans. L' explosion du nombre de sites Internet et, du coup, de la consommation e-commerce expose de plus en plus d’usagers à la fraude à la carte bancaire.

Que faire en cas de fraude avérée ? Comment s'en protéger, France inverse vous donne toutes les astuces pour ne jamais vous faire pirater votre carte bancaire sur internet.

400 millions d’euros par an, de fraude à la carte bancaire

7743882811_fraude

Si vous ne vous êtes jamais fait pirater votre carte bancaire vous faites partie des chanceux. En effet, chaque année, 2,5 % des Français (700 000 ménages) subissent une fraude à la carte bancaire.

Que faire en cas de fraude à la carte bancaire.

Si vous constatez des débits sur votre relevé de compte pour des achats que vous n'avez jamais effectué :

  1. Contactez immédiatement votre banque pour bloquer votre carte.
  2. Rendez-vous au poste de police ou à la gendarmerie la plus proche pour dénoncer l’infraction. La police, possède un document prêt à remplir pour ce genre de fraude.  N’oubliez pas d'apporter avec vous votre carte bancaire pour prouver que vous n’avez pas perdu  ou prêté votre carte à un tiers.
  3. Retournez à votre banque, muni du papier de la gendarmerie et  de votre relevé de compte. Avec votre conseiller reprenez ligne par ligne les débits que vous n’avez pas effectués.
  4. Votre conseiller bancaire possède également des papiers prêts à rédiger pour ce genre de cas. Vous remplirez avec lui la demande de remboursement. Les délais de remboursement peuvent varier de deux semaines à un mois et demi selon votre établissement.
  5. N'oubliez pas de rédiger manuellement une lettre certifiant sur l'honneur que vous n'avez pas prêtée votre carte bancaire.

Des escrocs de plus en plus malins et organisés

Il existe de nombreux moyens de se faire pirater sa carte bancaire. Les escrocs ne manquent pas d’imagination pour vous soutirez vos numéros et codes de validation. Faux e-mail de votre fournisseur d’accès, appel téléphonique pour vous annoncer une livraison d’un achat que vous n’avez pas effectué, faux policiers, les arnaques ne manquent pas. En cas d’appel d’un numéro louche, n’hésitez pas a consulter notre base de donnée des arnaques et notre annuaire inversé pour vérifier.

Sur Internet, lorsque vous effectuer un achat, certains sites proposent d'enregistrer votre numéro de carte bancaire. Refusez toujours. Même si certains sites semblent avoir un niveau de sécurité satisfaisant, comme Amazon, ou Zalando le risque de piratage de leur base de données est toujours possible.

Acheter sur internet en toute sécurité, c’est possible

Les réflexes à acquérir obligatoirement

Même si la plupart des gens pensent faire attention il faut vraiment être très prudent sur Internet avec son numéro de carte :

  1. Ne JAMAIS donner son numéro de carte par e-mail. Même si le mail de votre correspondant semble être votre opérateur téléphonique, ou votre banque. Ces derniers ne vous demanderont jamais votre numéro de carte hors de leur site sécurisé.
  2. Ne JAMAIS donner son numéro de carte par téléphone. Les arnaques par téléphone, de plus en plus convaincantes, se multiplient. Faux livreur,  faux services de gendarmerie, faux conseiller bancaire etc.
  3. Ne JAMAIS photographier sa carte bleue avec son téléphone. De nombreux téléphone, Apple ou Android, sauvegardent vos photos en ligne pour vous permettre de ne jamais les perdre. Cependant vous n’êtes pas à l’abri d’un piratage de votre Cloud.
  4. Ne JAMAIS laisser un serveur de bar, ou un vendeur de magasin partir quelques instants avec votre carte bancaire. Une photo de votre carte bancaire, une copie de vos coordonnées est très simple à effectuer en quelques secondes.
  5. CONSULTEZ régulièrement votre compte, les escrocs effectuent souvent de petits achats pour ne pas éveiller vos soupçons.

 

E-carte avec numéro temporaire: la solution ultime

La e-carte bancaire devrait, être obligatoire. Ou du moins, vous devriez vous imposer de la prendre immédiatement.

Ce service, proposée par la majorité des banques françaises, est l'arme ultime pour ne jamais se faire pirater sa carte bleue sur Internet.

Grâce a un petit logiciel installé sur votre ordinateur, ou pour les utilisateurs d'Apple, un service accessible en ligne, vous générez un numéro de carte temporaire qui ne peut servir que pour un seul achat. Vous accédez à ce service grâce à une connexion sécurisée, un login et un mot de passe que vous avez vous-même créé.

Saisissez le montant de l'achat que vous souhaitez faire, par exemple 157 € de vêtements, le service vous crée à la volée un numéro de carte, une date d’expiration, et un code pin temporaire. Il ne vous reste plus qu’à recopier ces numéros sur le site Internet sur lequel vous effectuez vos achats. Votre paiement sera vérifié comme d’habitude, mais votre numéro de carte temporaire ne pourra resservir une seconde fois.

Apposez une pastille sur le cryptogramme de vote carte bancaire

Afin, d'être certain, de ne pas vous faire copier votre numéro de carte , code de validation et cryptogramme. La solution la plus efficace consiste à coller une petite pastille sur le code pin, à l’arrière de votre carte. Le code ainsi caché ne pourra être recopié en quelques instants, il faudrait enlever votre pastille et vous le remarqueriez immédiatement. De plus cette petite pastille ne gêne en rien les paiements que vous effectuez chez vos commerçants avec votre carte bleue et votre code.

Et vous ? cela vous est-il déja arriver ?

Si vous lisez cet article, peut-être avez-vous vous aussi été victime d'arnaque à la carte bleue sur Internet. Utilisez les commentaires ci-dessous pour partager votre expérience avec les utilisateurs de France-inverse.com.

Merci également de bien vouloir partager cet article sur les réseaux sociaux si vous trouvez qu'il peut aider certaines personnes à ne pas se faire arnaquer sur Internet.

Se protéger des arnaques par carte bancaire

0

Les fraudes à la carte bancaires augmentent considérablement depuis 2-3 ans. L'explosion du nombre de sites Internet et, du coup, de la consommation e-commerce expose de plus en plus d’usagers à la fraude à la carte bancaire.
Que faire en cas de fraude avérée ? Comment s'en protéger, France inverse vous donne toutes les astuces pour ne jamais vous faire pirater votre carte bancaire sur internet.

About the author  ⁄ @dministrator

Comments are closed.

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

844 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :