Gérer facilement une arnaque tchat sms

Professionnels ou particuliers, jeunes ou adultes, environ 8 personnes sur 10 sont intéressées par le tchat. Envie de partager des expériences, trouver l’âme-sœur ou encore besoin de cibler plusieurs consommateurs, nombreuses sont les raisons qui incitent la population à communiquer par SMS. Malheureusement, le tchat sms referme le plus souvent une arnaque dont certains n’arrivent pas à faire la différence.

Des messages automatisées via un numéro surtaxé

Actuellement, il est souvent facile de piéger la population, en particulier les adolescents, avec une arnaque tchat sms. Plusieurs possibilités peuvent se présenter mais une peut être difficile à cerner pour les cibles. Une victime commence par recevoir un SMS venant d’une inconnue lui demandant si elle a reçu une photo, ou encore une sorte de question énigme lui poussant à répondre. Instinctivement, la cible réplique afin de savoir de qui il s’agit vraiment.

A force de vouloir mieux connaitre son correspondant, elle est encore tentée à répondre. Attention, ces SMS aléatoires sont souvent établis à l’avance. De plus, ils ne s’arrêtent pas jusqu’à ce que l’autre utilisateur réponde. Côté tarif, la victime dépensera environ 0,35 euros par sms comme si elle discute avec une vraie personne.

Des messages plus intrigantes

Si les malfaiteurs ne réussissent pas avec ces types de SMS, ils procéderont avec une arnaque tchat sms plus intrigante. Un service de tchat est déjà connu dans ce domaine. Il envoie des sms à partir du numéro 63232, ou peut s’agir d’un autre. Si son correspondant ne répond pas, il renvoie un message disant que ce n’est pas poli de ne pas répondre, le genre qui pousse les individus à bonne volonté de rendre la politesse.

En effet, cet acte est considéré parmi comme une arnaque incitant majoritairement les mineurs à la consommation détournée. Le but est de pousser à bout une cible afin que cette dernière réponde pour ensuite donner envie à continuer la discussion…plus précisément si elle en est vraiment une.

Bien que le tchat ait été crée en vue de fonder une sorte de communauté virtuelle, il est également un outil efficace pour les escrocs. Sans avoir besoin de filtrer leurs cibles, ils créent des messages automatiques à partir d’un numéro surtaxé afin de soutirer de l’argent à autrui.

Comments are closed.

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

835 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :