Les ficelles de l’arnaque par SMS

L’arnaque par sms ne cesse  de croître et fait de plus en plus de victimes partout dans le monde. Pour les escrocs, il suffit juste de chercher des offres, des promotions et même des événements marquants pour ensuite trouver des arguments convaincants et laisser ses cibles tomber dans leurs pièges. Jusqu’à aujourd’hui, les victimes ont encore du mal à cerner d’où viennent réellement ces arnaques par sms ainsi que leur mode de structuration.

Arnaque par sms: la provenance des sms surtaxés

Bien qu’aucun individu ne souhaite faire grimper sa facture à une somme exorbitante, il lui est parfois difficile d’échapper à la mauvaise foi des arnaqueurs. En effet, s’il s’agit de soutirer de l’argent à autrui, il existe toujours des moyens pertinents. D’où, il est important de savoir la provenance des sms surtaxés.

L’enquête a débutée à la fin de l’année 2012. Les chercheurs se sont concentrés sur une dizaine de sites piratés qui ont été à l’origine d’environ 60% des logiciels malveillants. Ces derniers ont été repérés par Lookout. Effectivement, les 50% des menaces détectées par l’éditeur, voire plus, étaient des arnaques SMS d’origines russes. Les pièges étaient pratiquement de type arnaque sms piratage Android.

La génération des SMS

A partir des sites, les liens vers les logiciels malveillants sont transmis aux cibles via un sms à partir duquel un usager est incité à effectuer une mise à jour  de son téléphone ou ordinateur. En cliquant sur le lien, il sera amené vers une page. Mais avant de pouvoir y accéder, la cible doit encore envoyer un sms vers un numéro surtaxé pour  pourvoir obtenir l’accès.

Par la suite, la victime installe inconsciemment une génération de sms surtaxés sur son terminal. Ayant l’apparence d’une application populaire, le programme génère ensuite les campagnes de « pishing » qui poussent les mobinautes à télécharger et installer le logiciel.

Attention ! À la réception d’un sms incitant à télécharger un logiciel, il est important d’enquêter, en premier lieu, sur le site donné dans le lien. Afin de pouvoir obtenir ce lien, l’arnaqueur invite encore sa cible à répondre au SMS, un acte à éviter à tout prix. Pour cela, il suffit juste de s’informer sur le numéro qui a émis le message.

Comments are closed.

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

835 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :