Fausse assistance Microsoft, attention à cette nouvelle arnaque

Actuellement, les types d’arnaques ne cessent pas de se diversifier. La nouvelle emprunte le nom de Microsoft qui a commencé à frapper les pays français. Il s’agit d’une fausse assistance consistant à pirater l’ordinateur d’un individu. Comment procèdent-ils ? Quel serait le but de cette arnaque ? Quoi qu’il en soit, le mieux est de protéger.

Fausse assistance Microsoft: Leurs démarches

Pour une nouvelle escroquerie en cours, il est important de commencer par connaître les démarches utilisées par les escrocs. Cette arnaque est mise en place par l’intermédiaire d’un simple appel. Pratiquement, les malfaiteurs prétendent être une personne du service technique de Microsoft et signalent une erreur dans la mise à jour de l’ordinateur de sa cible. D’autres arguments sont également envisageables. Toutefois, avec le changement progressif chez Microsoft, ils incitent également les usagers à revenir à la version 8.0 après un problème avec le Windows 8.1. Par la suite, les faux techniciens donnent une adresse d’un site près de celui de Microsoft pour leur permettre d’avoir le contrôle de l’ordinateur, télécharger puis installer un logiciel d’espionnage.

L’objectif

Tout comme les autres arnaques, celle-ci a pour objet de soutirer de l’argent aux utilisateurs. Plus précisément, les faux techniciens demandent à leurs victimes de payer pour ce faux service. Ils essaieront d’obtenir à tout prix les coordonnées bancaires et en cas de refus de la part de l’individu, les escrocs bloquent le PC jusqu’au paiement. Ils peuvent également trouver d’autres informations.

Comment se protéger ?

La première initiative à prendre est de vérifier le numéro appelant sur un site d’annuaire inversé. Bien que la démarche s’effectue via un appel, elle permet d’identifier son titulaire sur une plate-forme. La recherche ne coûte pas plus de 2 €. Il est aussi avisé de signaler le numéro arnaque sur le site. Dans le cadre où la personne ait déjà été victime de l’arnaque, le mieux est de limiter l’accès aux renseignements personnels, en particulier les coordonnées bancaires. Il est aussi impératif de sécuriser tous ses comptes et changer de mot de passe. Procéder au scan avec un antivirus mis à jour permet de bannir le logiciel espion.

Comments are closed.

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

887 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :