Les arnaques à la carte bancaire en hausse

D’après un rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), plus de 700 000 ménages ont affirmé avoir été victimes d’une arnaque à la carte bancaire en 2012 et 65% ne l’ont découvert qu’une fois après avoir consulté leur relevé.

Arnaques à la carte bancaire: des réseaux internationaux des pros de l’arnaque

 Issue de l’enquête menée par « Cadre de vie et sécurité » de l’ONDRP, la fraude à la carte bancaire a explosé puisqu’ une augmentation de 44% passant de 500 000 à 718 000 en 2012 a été observée. Chez la moitié des victimes, il se trouve que la somme prélevé sur leur compte bancaire est inférieur à 300 euros. 20% d’entre elles par contre, sont arnaqué d’un montant supérieur à 1000 euros.

Dans 55 % des cas, l’arnaqueur utilise les coordonnées bancaires de la victime pour effectuer un achat sur Internet, 13 % des arnaqueurs réalise des transactions dans un commerce traditionnel et 12 % retire des sommes assez conséquentes dans les distributeurs automatiques de billets. Pour ce qui est des achats frauduleux sur Internet, leur montant est supérieur à 1000 euros dans 20 % des cas.

Aujourd’hui, le nombre de fraudes augmente deux fois plus vite que le nombre de cartes bancaires mises en circulation. Les victimes n’ont plus affaire avec les fraudeurs individuels mais elles sont carrément confrontées à des réseaux internationaux dotés de matériels hyper sophistiqués.

Il faut enfin reconnaître qu’avec l’augmentation des transactions en lignes, les arnaqueurs ne manquent pas d’imagination pour dépouiller encore un peu plus. D’ailleurs, les chiffres sont assez alarmants car les arnaques sur Internet ont connu une recrudescence de 37% entre 2011 et 2012. La vente à distance reste le moyen privilégié par les fraudeurs : 60% des cas d’arnaques recensés en 2012 mettaient en cause un achat sur internet, par téléphone ou par courrier.

Comments are closed.

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

916 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :