Arnaque SMS, faire attention au Pishing EDF

Le pishing est devenu une tactique très adoptée par les escrocs. De quoi s’agit-il ? En effet, il ne consiste plus à soutirer une somme à moins de 100 euros à partir d’un SMS ou d’un « ping-call », désormais, ils en ont après les coordonnées bancaires.

Arnaque pishing EDF : comment procèdent-ils ?

Dans la majorité des cas, les escrocs envoient un courriel, un sms ou laisse un appel en absence demandant à sa cible de lui transmettre les coordonnées bancaires de cette dernière. Les arguments se diversifient d’un individu à un autre. Suite à un paiement sur un site de vente en ligne, à un contrat d’achat ou de vente, ou encore pour de nombreuses raisons, les arnaqueurs tentent, en étant plus convaincants que possible, de soutirer les informations afin d’accéder au compte de la personne. Attention, cela est une tentative de fraude.

Les détecter facilement

Généralement, lors d’une tentative de pishing, l’adresse de l’émetteur n’est pas le même que celui de la banque. En outre, il devra à priori se terminer par « @le nom de la banque.com ». En étant plus attentif au mail, il peut ainsi comporter de plusieurs fautes d’orthographe. Le plus important, il demande toutes les coordonnées bancaires, à savoir le RIB, le numéro de carte bancaire, cryptogramme, ainsi qu’une copie de la carte d’identité ou celle d’une facture.

Les conseils d’EDF

EDF, toujours au service des particuliers et professionnels conseillent ses clients pour éviter d’être une victime d’un pishing. La première initiative consiste à ne pas répondre aux courriels ou encore aux SMS suspects. Il ne faut pas également les transférer à un tiers.

Toutefois, les escrocs peuvent insister d’une manière déterminante à ce que sa cible lui communique les coordonnées, sur ce, il faut éviter à tout prix de tenter à compléter les données demandées. Si ces derniers joignent des liens, cliquer dessus est à éviter.

Dans des situations plus complexes, détruire immédiatement le courriel et le SMS est une initiative primordiale. Mais avant d’être certaine qu’il s’agit d’une tentative d’arnaque pishing EDF, il faut avertir directement son gestionnaire de compte.  Après avoir détruit les mails et les messages, il faut ensuite penser à mettre à jour le système de sécurité de son ordinateur.

Comments are closed.

Marre de la prospection abusive ? Signez !

Marre d’être harcelé par téléphone ? Signez la pétition. 100 000 signatures et nous la ferons parvenir à la DGCCRF.

835 signatures

Stop à la prospection téléphonique abusive !

[signature]

Signer

Partagez avec vos amis :